Alberte Garibbo - Galerie Atelier 28

Alberte Garibbo

Alberte Garibbo

Alberte Garibbo est née à Monaco et a passé son enfance à Gorbio. Depuis l’enfance elle dessine, peint et après de nombreux séjours dans le centre de la France, Alberte Garibbo revient à Nice où elle suit les cours de l’école d’Arts Plastiques «villa Thiole». Là, elle apprend les techniques de la gravure et ses rigueurs, découvre les profondeurs du noir et ses vertiges.

1979 : début de son parcours pictural, première exposition de groupe à l’Hôtel des monnaies à Paris

1983 : elle obtient le Prix du public à la VIIIème Biennale d’Art Moderne «UMAM» de Nice

1984 : elle participe à la Xème Biennale de gravure de Cracovie et obtient le prix des Musées de Pologne (achat du Musée de Wroclaw)

1985 : à la biennale Internationale de Yokohama ses gravures lui permettent de participer à « Hanga annual » au Musée des Beaux-arts de Tokyo ( achat du Musée de Tokyo)

1986 : rencontre avec Alexandre de la Salle, début d’une grande et longue collaboration, exposition dans sa Galerie à St Paul tous les deux ans. Elle présente de grandes toiles noires qu’un filet rouge traverse et met au point une technique qu’elle intitule «manière noire à l’aérographe» cette technique fragile apporte à la peinture à l’huile qu’elle affectionne particulièrement, la chaleur, la matité et le velouté de la gravure

2002 : « Marges de Silence » Galerie des Ponchettes, Nice. Ses recherches sur le Noir cette non/couleur qui devient une couleur lumineuse par la profusion de ses nuances séduisent Antonio Sapone qui l’expose en 2003, au « CUII » Centre Umanistico Incontri Internazionali, Antonio et Aïka Sapone, Bellona, Italie.

2004 : « Clair & Obscur du Noir & du blanc » Carcès – «  Galerie ‘Clasing » Munster  RFA

2005 : Espace d’Art abstrait Gorbio – Galerie « Martin-Blasselle » Nice

2006 : Galerie « Lucette Herzog » Paris

2007 : L’exposition « Noir Immaculé » lui a permis de présenter cette inépuisable quête sur la béance des tonalités du NOIR à la Galerie Sapone à Nice.

 

L’exposition « Géométries croisées » présentée à l’Atelier 28 de Lyon, du 21 mars au 29 juin 2013, a réuni sept artistes de la mouvance géométrique. Alberte Gariboo travaille lignes et frontières plastiques dans un style plus directement poétique, mais avec la même rigueur que ses voisins de cimaises.

Site internet de l’artiste